Iblard Jikan est un OVA de 30 min purement contemplatif réalisé par Naohisa Inoue et produit par le Studio Ghibli dans le cadre de la collection Ghibli ga Ippai, et ayant pour décor le monde onirique d'Iblard, le même que celui de l'anime Mimi wo sumaseba (Si tu tends l'oreille) et Hoshi wo Katta Hi (Le jour où j'ai cultivé une étoile), réalisé par Hayao Miyazaki.

Cet anime ne présente pas d'histoire particulière, pas de noirceur, c'est léger et tendre, c'est comme un rêve éveillé où on se laisse bercer par une série de paysages fantastiques qui forment autant d'aperçus du monde d'Iblard et du quotidien de ses habitants. Huit séquences composent l'anime, chacune présentant une série de paysages rythmée par une musique différente.

Pour être clair, c'est un enchaînement de tableaux "impressionnistes", très riches en couleurs, magnifiques et avec quelques animations nous donnant l'impression que les peintures prennent vie : vents, lumières, changements d'horaires, personnages, animaux, fleurissements et j'en passe... Le tout sur la douce musique de Kiyonori Matsuo qui accompagne chaque œuvre pour nous transporter dans cet univers parallèle éthéré, où chaque tableau est une claque sensorielle !

L'expérience est suffisamment courte pour ne pas s'ennuyer, et suffisamment longue pour en avoir un impact positif. C'est du condensé de nature et d'utopie, de sentiments simples et envoûtants. La poésie se dégage de l'effet contemplatif du visuel poussé dans les recoins de l’impressionnisme. L’œil cherche la poésie de chaque tableaux et fini sans peine à la trouver. Un concept que je n'avais jamais vu avant, c'est tout simplement superbe !!



Naohisa Inoue est un peintre japonais né en 1948 à Osaka, ses travaux les plus connus, une fois réunis, décrivent un monde fantastique et magique qu'il nomme Iblard. Le premier ouvrage d'Inoue consacré à ce monde, Un Voyage à Iblard, paraît en 1983 et reçoit le prix "Découverte de l'année", dans la catégories Livres illustrés (au Japon).
Mr Naohisa Inoue continue à peindre les décors du monde d'Iblard. Il faut toujours se rappeler, qu'Iblard change constamment, de nouvelles terres peuvent apparaître, des forêts inconnues peuvent croître spontanément tout comme des îles flottantes peuvent disparaître...
Bien que la plupart des caractéristiques d'Iblard peuvent être expliquées, de nombreuses questions restent sans réponse, même pour Mr Inoue lui-même. Il y a tellement de singularités qu'il est impossible de toutes les expliquer. Rappelez vous seulement qu'Iblard est un mélange du connu et de l'inconnu où tout est possible !!
Laissez donc votre imagination vous emporter dans ce monde curieux...

95 /100
3 out of 4 users liked this review